Solos prêts-à-porter, collection automne – Léa Ratycz-Légaré

EN DIFFUSION

À Québec – 19 au 29 nov. 2020 : Café au Bonnet d’Âne (298 Rue Saint-Jean)
À Montréal – 3 au 13 déc. 2020 : Aux 33 Tours (1373 av. du Mont-Royal Est)
BALADO
 
BIOGRAPHIE
LÉA RATYCZ-LÉGARÉ, chorégraphe et interprète
Dès sa sortie de L’École de danse de Québec, Léa s’investit auprès de plusieurs chorégraphes québécois. En parallèle, avec les collectifs LAS et Germination – dont elle est à l’origine -, elle s’intéresse profondément au travail du corps et de l’image.

En mars 2021, elle sera de la saison de La Rotonde, avec Carte-Blanche; un projet dont elle est l’instigatrice, qui se développe sur trois pays : la Tunisie, la France et le Canada. 

De plus, elle est nouvellement apprentie-interprète pour la compagnie Le fils d’Adrien danse pour la création Les 10 commandements à l’automne 2020 et 2021.

 
ÉTIENNE LAMBERT, concepteur sonore
Après avoir complété sa formation à L’École de danse de Québec et des études en musique, langues et sciences politiques, Etienne a un parcours d’artiste multidisciplinaires qui l’amène à travailler comme interprète (Le Fils d’Adrien danse, Le CRue, Tedd Robinson) et concepteur sonore (Geneviève Duong, Kay Keney…), en plus de mener également ses propres projets collaboratifs (Ok. Pis après ? – BODIES/BUDDIES – Corps Célestes).

Depuis 2016, il oeuvre au sein de Nous Sommes L’Été, un organisme de soutien aux artistes de la relève, et anime les soirées d’improvisation Les Lieux Communs en collaboration avec L’Artère, art de la danse et du mouvement. Il a également fait partie du comité artistique de la Maison pour la danse de 2017 à 2020.

 
CRÉDITS
Concept et direction artistique : Karine Ledoyen
Chorégraphie et interprétation : Léa Ratycz-Légaré
Conception sonore : Étienne Lambert
Réalisation et direction photo : Eliot Laprise
Direction artistique des courts métrages : Vano Hotton
Intégration vidéo : Keven Dubois
Assistant caméra : Raphaël Posadas
Direction technique : Samuel Sérandour
Production du balado : Laurence Bégin et Antoine Caron (La Rotonde)