Solos prêts-à-porter, collection automne – Delphine Jungman

EN DIFFUSION

À Québec – 19 au 19 nov.2020 : Musée du chocolat (634 Rue Saint-Jean)
À Montréal – 3 au 13 déc. 2020 :Institut de beauté Lorraine Termetz (4489 rue Fabre)
BALADO
BIOGRAPHIE
 
DELPHINE JUNGMAN, chorégraphe et interprète
 

Danseuse contemporaine et chorégraphe, Delphine crée et danse dans des pièces et performances depuis 2004.

Après s’être formée en apprentissage avec Kibutz Contemporary Dance Company, elle a dansé avec Kolben Dance Company à Jérusalem et Co-écrit et interprèté un solo avec Tsaphira Stern Assal pour le mouvement pour la femme à Jérusalem.

Delphine a interprété Blanche Neige au Théâtre Monfort chorégraphié par Kaori Ito, rejoint Beytna de la Compagnie Maqamat en partenariat avec le 104, la Compagnie Tango Sumo et  la Cie K par K pour le Festival OSEZ à la Maison pour la danse de Québec.

Elle à participé à l’écriture de Pièces d’Ambra Senatore au CCN de Nantes, la création de Frôlons de James Thierrée à l’Opéra Garnier et à la pièce 1’59, avoir 20 ans en 2020 de Eun Mi Anh au Théâtre de la Ville.

Delphine aime créer en groupe comme avec les collectifs HNHD Dance Band, You Can Call Me Page, El Colectivo et Gigapune. Elle est actuellement en création avec la Cie Les Chemins de Travers.

Gaga Teacher depuis 2018 (la recherche du mouvement d’Ohad Naharin, Batsheva Dance Company) Delphine crée, danse et donne des ateliers pour des écoles, collèges et lycées en partenariat avec La Villette, Le Théâtre de Chaillot, le Festival d’Automne et le Carreau du Temple depuis 2016 et à été invitée au Ballet de Lorraine, Maison pour la danse de Québec, Scottish Dance Theatre, Potsdam Tantztage, au Musée Picasso, le 188 à Lille entre autres…

Son solo interroge sur la place du corps féminin dans l’espace public en quête d’un sentiment d’appartenance, d’oubli et de complicité à travers nos moteurs intimes.

Volmir Cordeiro à généreusement collaboré durant ces deux journées de création et de performances en tant que regard extérieur.

 
ÉTIENNE LAMBERT, concepteur sonore
 
Après avoir complété sa formation à L’École de danse de Québec et des études en musique, langues et sciences politiques, Etienne a un parcours d’artiste multidisciplinaires qui l’amène à travailler comme interprète (Le Fils d’Adrien danse, Le CRue, Tedd Robinson) et concepteur sonore (Geneviève Duong, Kay Keney…), en plus de mener également ses propres projets collaboratifs (Ok. Pis après ? – BODIES/BUDDIES – Corps Célestes).

Depuis 2016, il oeuvre au sein de Nous Sommes L’Été, un organisme de soutien aux artistes de la relève, et anime les soirées d’improvisation Les Lieux Communs en collaboration avec L’Artère, art de la danse et du mouvement. Il a également fait partie du comité artistique de la Maison pour la danse de 2017 à 2020.

 
CRÉDITS
Concept et direction artistique : Karine Ledoyen
Chorégraphie et interprétation : Delphine Jungman
Conception sonore : Étienne Lambert
Réalisation et direction photo : Timothée Lejolivet
Intégration vidéo : Keven Dubois
Direction technique : Samuel Sérandour
Production du balado : Laurence Bégin et Antoine Caron (La Rotonde)