Résidence de création au Banff Centre for Arts and Creativity

Danse K par K a fait une résidence de création au Banff Centre for Arts and Creativity. Karine Ledoyen poursuit ses recherches avec les danseurs Simon Renaud et Jason Martin pour le développement d’une écriture chorégraphique en relation avec de nouveaux dispositifs scéniques numériques développés par le concepteur sonore Patrick Saint-Denis.

Quelques mots des artistes présents à la résidence:

« J’ai rencontré Karine dans un cadre de création où je sens que l’interprète est pris en compte dans sa globalité pour son rapport au corps, à la création et à sa propre sensibilité. Une rencontre humaine.»
Jason Martin, danseur

« Ce fut une expérience personnelle forte qui m’a fait me dévoiler sans fard ni façade. Tout en étant dans le travail de création, j’ai aussi pu me ressourcer et côtoyer d’autres artistes de toutes les disciplines.»
Simon Renaud, danseur

« Une résidence qui a permis de valider les dispositifs numériques et d’avoir assez de temps pour en comprendre ses limites avec la danse. Être en studio avec la chorégraphe et les danseurs pour découvrir la danse qui se profile et alimenter le processus en temps réel avec des possibilités musicales. »
Patrick Saint-Denis, concepteur sonore et technologique

« Mon expérience: une force de la nature impressionnante. Ce lieu m’a calmé et ancré à créer dans une intention précise dénudée de toute attente. Je me suis déposée comme une montagne stable ayant pour cime les glaciers éternels où le soleil venait s’y accrocher et nuancer la couleur de la journée. On m’a expliqué que le site du Centre d’Arts a ses fondations sur un lieu qui servait de rencontres sacrées à la Première nation. On raconte que l’inspiration qui vient aux artistes en créant au Centre Banff ne nous appartient pas. Cette énergie créative donnée par ce lieu passerait à travers nous et nous en serions un canal pour la transformer et la faire voyager vers un ailleurs. Cette façon d’entrevoir la création qui «ne nous appartient pas» me fut libératrice et je laisse cheminer en moi cette idée. »
Karine Ledoyen, chorégraphe

Dates précédentes

Banff Centre for Arts and Creativity